Sélectionner une page

Quand on est coureur, qu’on prépare un tant soit peu sérieusement une course et qu’en même temps, l’on est bon vivant, on se pose rapidement la question de l’alcool … Autorisé ou pas ? Après un week-end très arrosé, je me suis posé la question et fait quelques recherches.

bouteille

Impossible de courir un lendemain de fête

Samedi, c’était le mariage de mon frère… Bien sûr l’alcool coulait à flot. Mais je crois que j’ai un peu abusé sur la bouteille. Car le lendemain, je n’ai pas pu me réveiller pour aller m’entraîner, alors que le dimanche, c’est sortie longue … sans exceptions. Prépa trail oblige. Séance ratée à cause de l’alcool. Puis effet collatéral, j’ai même une amnésie partielle sur la fin de ma soirée… Je ne me souviens pas avoir mangé le gâteau… alors que les vidéos que j’ai prises avec mon téléphone atteste que je n’ai pas raté le gâteau. C’est embêtant …

L’alcool et le sport ne font pas bon ménage

C’est un fait, l’alcool et le sport ne font pas bon ménage. Il est de notoriété publique que l’excès d’alcool est mauvais pour la santé. Je vous passe les détails techniques, mais on peut citer les défauts suivants pour la course à pied : l’alcool déshydrate, l’alcool perturbe la récupération musculaire (effet négatifs jusqu’à 72h), l’alcool nuit à la qualité du sommeil, l’alcool coupe les jambes et détériore les performances … La liste des inconvénients est longue… Et tous ces effets sont véridiques, c’est du vécu, malheureusement. Certes, un petit verre de rouge ou une bonne bière de temps en temps ne peut pas faire de mal, mais tout excès se payent cash.

Et la bière n’aide pas à récupérer

Beaucoup ont adopté la sacro-sainte tradition de la bière du finisher … et malheureusement pour eux, il n’a jamais été démontré que la bière aidait à récupérer… Mais bon, ce n’est pas une raison de se priver d’une bonne petite mousse avec les copains après une course.

Je vais m’abstenir de boire pendant ma préparation

Tout ça m’a donc fait réfléchir … et j’ai pris une décision. Plus d’alcool. Mais je n’ai pas l’intention de rentrer définitivement dans les ordres et de ne plus toucher à l’alcool. Je vais juste m’abstenir de boire pendant ma préparation … Puis ensuite, je vais essayer de privilégier la qualité à la quantité, car figurez vous, je ne sais même pas ce que j’ai bu samedi soir … Du vin oui mais lequel ? Bon cette bonne résolution signifie quand même que je ne vais pas boire pendant mon anniversaire et les fêtes de fin d’année. Pas grave, en contrepartie, je vais me chercher de bonnes petites bouteilles à ouvrir après mes courses. Je pense que ça devrait me motiver.

Et vous ? Vous buvez quand vous courez ?

 

Partager

Vous avez aimé cet article ? Partagez le à vos amis.