Sélectionner une page

Ayant une scoliose, j’avais déjà eu recours aux ostéopathes auparavant. Mais, mes visites étaient assez espacées. Depuis que je suis coureur, je suis maintenant sujet plus souvent à des lombalgies. D’ailleurs, depuis mon marathon de Paris du mois d’avril, je ressens une gêne au niveau du bas du dos qui augmente de jour en jour qui m’oblige à faire une « révision » de contrôle.

Ainsi hier à la pause-déjeuner, je me suis décidé à rendre visite à ma ostéo habituelle …

20150602_130841

Quand un coureur doit-il consulter son ostéopathe ?

D’après vous, il y a-t-il un intérêt de faire de l’ostéopathie lorsque l’on est coureur ? Je lui ai posé la question. Selon ses dires, une séance d’ostéopathie est utile pour les sportifs dans un but préventif et aussi dans un but curatif :

  • à titre préventif, pour préparer une compétition
  • à titre curatif, pour récupérer plus vite et se soulager des douleurs engendrées par la course.

Pour ma part, j’y vais dans les deux cas, au moins 2 fois par an.

Mon ostéopathe a même des coureurs de haut niveaux parmi ses clients réguliers (dont un champion d’athlétisme qui va participer aux JO). Ses clients viennent la voir avant une compétition et après (une dizaine de jours avant et quelques jours après) et ont même augmenté leurs chronos… Après, de la dire que c’est grâce à la séance d’ostéopathie c’est un sacré raccourci.

Les étapes d’une séance d’osthéopathie

Revenons à ma séance.

20150602_123622

Si vous n’avez jamais fait d’ostéopathie, chaque séance se déroule en 3 étapes.

  • L’interrogatoire

Elise sait que j’ai une scoliose, me demande de noter le niveau de douleur de 1 à 10 et de lui indiquer où elle se situe. Je lui décris une douleur de niveau 5 au bas du dos qui augmente depuis mon marathon.

  • La phase de tests

Elle m’examine ensuite des pieds à la tête en testant surtout mon dos et ma nuque pour détecter ainsi les zones qui lui semblent moins mobiles, sensibles ou tendues, et afin de trouver la bonne piste pour me soulager.

  • Le traitement

Ensuite, elle me traite par des techniques manuelles (pression, étirement,  manipulation), afin de redonner aux structures qui en ont besoin souplesse et mouvement. Elle fait d’ailleurs craquer mes os à 3 niveaux, ma cheville gauche, mon dos et mes cervicales côté gauche. Je ne sais pas pourquoi mais j’aime bien quand on fait craquer les os. Pour moi, une séance sans craquement n’est pas efficace. C’est l’effet psychologique.

Après une séance d’ostéopathie il est déconseillé de courir pendant 48h, le temps que le corps s’habitue à son positionnement. Autre conseil judicieux qu’elle m’ait donné : étirements et gainage pour éviter le mal de dos… c’est vrai que je suis un mauvais élève de ce côté-là.

Une adresse utile à chatillon

Je vous la conseille vivement si vous êtes du côté de Chatillon (dites lui que vous venez de ma part). En tout cas, elle accompli à chaque fois des miracles sur moi. Je fais même 20 minutes de velib pour me rendre à son cabinet alors qu’il y a des ostéopathes plus près de mon lieu de travail… L’adresse du cabinet est ICI. Son tarif est 60 euros. En ce qui me concerne ma mutuelle me rembourse 30 euros par séance deux fois par an.

Mon ostéopathe en formation aux premiers secours et a la prise en charge de l'arrêt cardio-respiratoire en cabinet

Mon ostéopathe en formation aux premiers secours et a la prise en charge de l’arrêt cardio-respiratoire en cabinet

 

Et vous, incluez vous l’ostéopathie dans le cadre de votre préparation d’avant course pour améliorer vos performance ? Cela a-t-il amélioré vos performances ?

Partager

Vous avez aimé cet article ? Partagez le à vos amis.